Dispositions pour les funérailles et les mariages pendant la fermeture des lieux de culte

By 30 décembre 2021 paroisse-varenne No Comments

Lieux de culte

Dès le 31 décembre 2021, à 17 h, les lieux de culte sont fermés, sauf pour la tenue de cérémonies funéraires. Un maximum de 25 personnes peuvent assister à toute cérémonie funéraire à l’intérieur. Donc aucune messe dans l’unité pastorale demain le 31 décembre. Nous recommencerons à diffuser la messe sur Zoom à partir de la sacristie dès le 1er janvier 9h. Pour vous connecter à l’adresse Zoom, cliquez ici

Mariages

Dès le 31 décembre 2021, à 17 h, à l’intérieur, il n’est pas possible d’organiser une cérémonie de mariage, ni la réception ou le banquet qui suit généralement la cérémonie de mariage. À l’extérieur, il est possible d’organiser une cérémonie de mariage qui réunit 250 personnes. Il est également possible de tenir la réception ou le banquet qui suit généralement la cérémonie de mariage, avec un maximum de 50 personnes.

Funérailles

Lors de l’exposition du corps ou des cendres du défunt et de l’expression des condoléances aux proches, un maximum de 25 personnes peuvent être présentes à la fois sur les lieux. Le port du couvre-visage demeure requis en tout temps, sauf pour manger ou boire. Dans les lieux de culte, le nombre de personnes est limité à 25. L’assistance peut toutefois être de 500 personnes si la cérémonie se déroule à l’extérieur. Il est nécessaire de respecter une distanciation physique d’un mètre entre les participants. Le port du couvre-visage demeure requis en tout temps, sauf pour manger ou boire. Les limites quant au nombre de participants excluent les travailleurs de l’entreprise de services funéraires et les bénévoles dans le bâtiment ou à l’extérieur de celui-ci.

Mario Desrosiers, ptre, Curé de l’unité pastorale Sainte-Marguerite d’Youville, Recteur de la basilique Sainte-Anne de Varennes. 30, rue de la Fabrique, Varennes, Qc, J3X 1R1; Tél. : 450-652-2441 poste 224; mario.desrosiers@upmarguerite.ca

Notre unité pastorale porte fièrement le nom de sainte Marguerite d’Youville, la plus célèbre de ses enfants et la première Canadienne de naissance reconnue comme modèle de sainteté par l’Église catholique.