« Chevaliers de la Fraternité »: Une solidarité fondée sur la foi et le patriotisme en contexte de la Covid-19

By | Non classé, paroisse-varenne | No Comments

Sous ce lien, le mot de l’Aumônier des Chevaliers de Colomb pour l’année colombienne 2020-2021. Conseil 3808-Sainte-Marguerite d’Youville et Assemblée 1806-Léon Labarre: Une solidarité fondée sur la foi et le patriotisme en contexte de la Covid-19

« Chevaliers de la Fraternité »:Une solidarité fondée sur la foi et le patriotisme en contexte de la Covid-19

Chers Frères Chevaliers,

L’angoisse provoquée par le décès de notre vénérable et sire Grand Chevalier David Armstrong, « Dave » pour les intimes, mort le 7 octobre, est encore vive dans la mémoire du Conseil 3808-Sainte-Marguerite d’Youville et dans celle de l’Assemblée 1806-Léon Labarre. Je prévois lui rendre un digne hommage mérité pour son engagement, le vendredi 23 octobre à 14h autour d’un rite du dernier adieu et de mise en terre que je célèbre avec sa famille au cimetière Sainte-Anne de Varennes. Je compte réitérer à cette occasion, au nom de tous les Frères Chevaliers de Colomb, nos sincères sympathies à son épouse Manon Mallette, à sa famille et à tous ses proches. Une messe en sa mémoire est envisagée ultérieurement dans la Basilique Sainte-Anne, aussitôt que la situation le permet. Puisse Dieu lui accorder, après une vie si dévouée parmi nous, de reposer maintenant en paix!

Le contexte de la Covid-19, première et deuxième vague avec des mesures barrières à observer, fait de l’année colombienne 2019-2020 une année à multiples défis. Au-delà des enjeux économiques, professionnels, sanitaires, religieux, environnementaux, etc.; la Covid-19 nous fait assister chaque jour à d’énormes pertes de vies humaines. Parmi lesquelles des gens autour de nous atteints du coronavirus sans jamais s’en sortir. Un défi inédit pour l’humanité. Un autre « virus » constaté ici et là, celui du « racisme » que d’aucuns qualifient de « systémique », ne cesse d’engendrer des conséquences néfastes sur des personnes noires ou autochtones. À ce sujet, des faits foisonnent. La mort d’Ahmaud Arbery en Géorgie, de George Floyd à Minneapolis et très récemment ici chez nous au Québec, celle de Joyce Echaquan une femme autochtone de 37 ans, mère de 7 enfants appartenant à la Communauté Atikamekw de Manawan, à quelques heures de route au nord de Joliette, dans Lanaudière. Elle meurt à l’hôpital de Joliette dans des circonstances entourées des propos racistes et des attitudes de mépris. Des manifestations de contestation, de dénonciation et de réclamation de plus de justice pour tout le monde se multiplient…

Que nous réserve la nouvelle année colombienne 2020-2021 commencée ici chez nous avec l’installation le 15 septembre des membres de l’exécutif ?  Comment l’accueillons-nous? Que faire pour conjuguer avec la pandémie qui ne dit pas encore son dernier mot ? Comment faire face aux multiples défis que présentent la Covid-19 et l’« autre » virus du racisme sur des vies humaines? La thématique de cette année nouvelle à savoir, « Chevaliers de Colomb : Chevaliers de la fraternité », nous engage déjà à relever ces défis en nous indiquant un des chemins. Il consiste avant tout à considérer chaque être humain comme « un frère », « une sœur » avec qui construire des relations plus humaines et plus évangéliques. Un engagement à « regarder la grandeur sacrée du prochain » pour « découvrir Dieu en chaque être humain » (Evangelii Gaudium, 92). Le passage de Mt 25, 40 prévient que faire le bien aux plus vulnérables équivaut à faire le bien à Dieu. Il s’agit pour l’année nouvelle qui commence de « vivre comme des disciples missionnaires dans la charité, l’unité et la fraternité », comme le souhaite le Pape François dans son message signé le 14 juillet 2020 à la Cité du Vatican et adressé aux Chevaliers de Colomb par le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État, à l’occasion du 138e Congrès suprême annuel. Son encyclique Fratelli tutti le préconise aussi. Donnée à Assise, près de la tombe de saint François, le 3 octobre dernier, cette encyclique parle de la fraternité et de l’amitié sociale. Il importe de la lire pour découvrir la richesse qui s’y trouve. Les événements du 138e Congrès suprême annuel[1] des Chevaliers de Colomb organisé virtuellement en août 2020, sont traversés par ce même thème. Ils comportent plusieurs informations, messages et initiatives encourageants pour vivre plus de solidarité. Une solidarité fondée sur la foi et le patriotisme pour sauver de l’indignité et du désespoir. Retenons brièvement quelques événements saillants qui ouvrent le chemin vers l’autre.

La béatification de l’abbé McGivney, le 31 octobre prochain dans la cathédrale Saint-Joseph de Hartford dont la diffusion de la messe en direct à l’échelle internationale, permet à beaucoup de suivre à partir de chez eux. Cet évènement heureux advient à la suite d’un miracle approuvé et attribué à notre fondateur. Une guérison miraculeuse de Mickey, un enfant qui, diagnostiqué de « syndrome de Down » et d’« une maladie rare », devrait mourir « peu après sa naissance ». La prière par l’intercession de l’abbé fondateur de l’Ordre chevaleresque a obtenu la guérison de l’enfant qui célèbre cette année ses 5 ans. Merci à Dieu, merci au Bienheureux et longue vie à Mickey.

Le nouveau Bienheureux devient par sa béatification, un modèle stimulant à imiter si l’on veut contribuer comme lui, « à sauver » les gens « de l’indignité de la misère » et « du désespoir ». Si l’abbé McGivney a réussi à le faire à travers son sens élevé de charité, unité, fraternité et patriotisme, avec lui il devient possible de faire face aux défis d’aujourd’hui dont celui de la Civid-19 et de l’ « injustice raciale ». Question de bâtir l’unité et la fraternité « là où le racisme sévit ». Notamment à l’égard des peuples noirs ou autochtones dont l’histoire mérite d’être « racontée avec exactitude et intégrité ». Dans son rapport annuel, le Chevalier suprême Carl Anderson rappelle que « C’est notre approche fraternelle de la charité et notre approche fraternelle de l’unité qui nous différencie des autres organisations caritatives ». Du point de vue numérique, les 2 millions de membres que comporte l’Ordre au niveau mondial, constitue un atout pour transformer nos sociétés. Dans la pratique, le rapport annuel révèle que la générosité des Chevaliers de Colomb en 2019 se traduit en termes de dons en argent équivaut à « plus de 187 millions de dollars US »; et en termes de temps de bénévolat, on estime à « plus de 77 millions d’heures ». Ce qui présente « une valeur de plus de 1,9 milliard de dollars US ». Les défis de la pandémie nécessitent de garder un tel élan sinon le redoubler.

Pour ce faire, il convient de prier le Bienheureux l’abbé McGivney. Et avec lui, demander par l’intercession de Notre Dame de Guadalupe la protection divine en ce temps de pandémie et la guérison en faveur des personnes atteintes de la covid-19 ou victimes de l’autre virus du racisme et des injustices. Cette guérison peut aussi advenir à travers de paroles d’amour, de justice, d’espoir et de réconciliation. On ne peut que souhaiter que le Musée des Chevaliers de Colomb de New Haven, dans le Connecticut, converti en un « Centre de pèlerinage de Michael McGivney le Bienheureux », puisse constituer un lieu de prière et de ressourcement dont la foi a besoin. Ressource d’où jaillit une prière qui se renforce par des initiatives engageantes sur le terrain. Parmi des initiatives à garder à l’esprit durant cette année colombienne, se trouvent celles préconisées par le Chevalier suprême Carl Anderson. La sensibilisation des communautés sur la persécution dont certains groupes des gens sont victimes. Une manière de rester « solidaires » envers des gens persécutés consiste à créer la justice, à se rapprocher des vulnérables et à les écouter. À nous de voir comment en contexte de la covid-19 matérialiser chez nous la campagne de cette année au slogan significatif : « Ne laissez aucun voisin derrière ». Allons-nous saisir cette opportunité pour « Oser la proximité autrement », comme nous invite notre évêque Mgr Claude Hamelin?  Concrètement, le diocèse de Saint-Jean-Longueuil préconise, en cette année pastorale, de promouvoir « trois grands pôles d’action ». Premièrement, des actions qui consistent à se faire proches des vulnérables. Deuxièmement, celles qui renforcent la politique des communications à tous les niveaux. Troisièmement, celles qui consolident une spiritualité inclusive enracinée dans les Écritures saintes.

Une solidarité fondée sur la foi et le patriotisme ne peut se passer de telles actions qui rapprochent, redonnent du sens dans ce que les gens traversent comme moments désespérants où tout semble négatif. Des gens qui donneurs de sens sont toujours recherchés dans tous les cas. Je pense que dans le contexte actuel de la Covid-19, toutes nos actions pastorales, liturgiques et patriotiques devraient être davantage porteuses de sens en rejoignant les gens en quête de l’espérance. Le défi majeur consiste à le faire avec l’autre et autrement. D’où la pertinence du thème de cette année colombienne. Devenir Chevaliers de la fraternité, capables de créer des relations vitales entre des gens, des communautés, des régions, des générations quelles que soient les sensibilités. Il s’agit des relations soutenues par la transcendance et connectées à l’environnement.

Avant de finir, je salue les quatre nouveaux membres du conseil d’administration des Chevaliers de Colomb élus lors du Congrès suprême annuel. Parmi eux, figure monsieur Daniel Duchesne, ex-député d’État provincial du Québec (2016 à 2018) et président de l’Association canadienne de l’Ordre (2018 à 2020). Il a travaillé en tant que mécanicien d’avion et inspecteur dans les Forces armées canadiennes pendant 25 ans. En 1991, il a été déployé lors de la libération du Kuwait[2].

Je finis en vous remerciant de tout cœur, chers vénérables Frères Chevaliers, pour ce que vous êtes et pour votre engagement. Je prie pour vous. Puisse Dieu vous accorder tout au long de l’année nouvelle d’abondantes grâces, à vous, à vos épouses, à vos enfants et à tous les proches de vos familles, selon vos besoins et selon sa volonté.

« Chevaliers de Colomb : Chevaliers de la fraternité » !

Dieudonné Kibungu, Padre, Fidèle Aumônier

 

[1]Cf. Nous nous référons essentiellement des informations fournies dans le site : https://www.kofc.org/fr/news-room/convention/2020/index.html; Mais aussi dans la revue Columbia d’octobre 2020, volume 100, numéro 9.

[2]Cf. https://www.kofc.org/fr/news-room/convention/2020/index.html

 

Appel à la solidarité avec nos sœurs et frères du Liban, lancé par le Service diocésain de solidarité sociale

By | paroisse-varenne | No Comments

Des besoins urgents : Les partenaires de Développement et Paix  se mobilisent

Depuis les explosions, le Liban se trouve plongé dans une catastrophe qui appelle notre solidarité. Il s’agit d’une épreuve de plus pour ce pays déjà confronté à une crise sociale, économique et politique sans précédent, qui menaçait la sécurité alimentaire et sociale de ses habitants. Cette tragédie survient alors que les hôpitaux, déjà en manque de ressources, tentent de répondre à la pandémie de COVID-19.

L’onde de choc est immense et les besoins des collectivités locales ne cessent de grandir.

Nos partenaires sur le terrain sont déjà à pied d’œuvre pour venir en aide aux personnes affectées par cette catastrophe. Elles auront besoin de nourriture, d’eau potable, de soins de santé et d’abris. Dans un contexte de grande précarité lié à la crise, on craint également une hausse de l’insécurité alimentaire, car une grande partie des stocks de semences dans le port ont été détruits.

Pour plus d’information, veuillez consulter sous ce lien le document du Service diocésain de solidarité sociale, signé par Daniel Pellerin: Liban. Appel à la solidarité

Au calendrier-Septembre 2020

By | paroisse-varenne | No Comments

Mardi 1er  septembre
Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création
En 2015, le pape François a institué la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création qui est célébrée le 1er septembre de chaque année. Elle coïncide avec une célébration semblable établie préalablement par le Patriarche orthodoxe œcuménique Bartholomée. Par conséquent, il s’agit également d’une Journée de prière œcuménique.
Le site Internet du Conseil pontifical Justice et Paix propose une célébration de prière qui peut convenir pour les vêpres, une heure d’adoration ou une bénédiction. Il est suggéré de vivre cette célébration entre le 1er septembre et le 4 octobre, « Temps consacré à la création ».

Lundi 7 septembre   
La Fête du Travail est une journée spéciale de prière pour les travailleurs et travailleuses et pour ceux et celles qui sont en recherche d’emploi. La fin de semaine de la fête du Travail marque la fin des vacances d’été et la reprise des activités régulières.

Jeudi  10 septembre
Ordination épiscopale de Mgr Christian Lépine (2011), archevêque titulaire (2012)
Ordination épiscopale de Mgr Thomas Dowd (2011), évêque auxiliaire.

Vendredi  11 septembre
Inauguration du ministère pastoral de Mgr André Gazaille comme évêque titulaire de Nicolet. (2011).

Lundi 14 septembre 
La Croix glorieuse
Lorsque Jésus en fut chargé pour monter au calvaire, sa croix n’avait rien de glorieux, c’était l’instrument de supplice le plus avilissant. Ce fut la grande prouesse de Dieu, que de transformer cet odieux instrument de supplice en croix glorieuse, par la résurrection.

Jeudi 17 septembre
  Ordination épiscopale de Mgr Christian Rodembourg, m.s.a. (2017), évêque titulaire de Saint-Hyacinthe.

Vendredi 25 septembre
Anniversaire de la dédicace de l’église cathédrale SAINT-JEAN-L’ÉVANGÉLISTE (1877).
Cet anniversaire est célébré comme une solennité dans l’église cathédrale et comme une fête dans les autres lieux de culte du diocèse. L’Ordo (p. 28)  donne des indications précises pour la célébration de l’eucharistie et de la liturgie des heures à cette occasion.

Dimanche 27 septembre 
Dimanche de la catéchèse-13e dimanche annuel de la catéchèse
Le thème retenu  cette année, Un amour fort et fragile, évoque le cœur de la foi chrétienne – le kérygme – vers lequel converge toute célébration liturgique et toute catéchèse. Le 27 septembre est la date suggérée cette année, un choix qui est toutefois laissé à la discrétion des milieux intéressés. Le thème, fort évangélique, peut couvrir plus d’un dimanche. Il s’adresse aux personnes comme aux communautés et à l’ensemble de l’Église. À la fois forts et fragiles, chacun.e avec ses failles et ses forces, nous pouvons paraphraser Leonard Cohen : c’est par les fissures qu’advient la lumière.
Une trousse d’animation multifonctionnelle est offerte sur le site de l’Office de catéchèse du Québec :  http://officedecatechese.qc.ca/productions/dimanche/index.html
Quête spéciale pour les besoins de l’Église au Canada

Chaque année, les évêques du Canada lancent un appel à tous les diocésains et diocésaines de participer de façon concrète à la contribution que notre diocèse est appelé à verser chaque année afin de répondre aux besoins de l’Église du Canada et ceux de l’Église du Québec. Tout montant supplémentaire est mis à la disposition du diocèse pour ses propres besoins pastoraux.
Au plan national, la CECC met sur pied des projets pastoraux dans plusieurs domaines : action sociale, éducation chrétienne, famille, immigrants, liturgie, oecumémisme, etc.
La CECC travaille aussi en étroite collaboration avec plusieurs organismes nationaux et garde un contact régulier avec le gouvernement canadien pour ce qui a trait à certains dossiers.

Journée mondiale des migrants et des réfugiés
Cette journée, par décision du pape François,  a pour but d’éveiller davantage le souci pastoral à l’endroit des réfugiés dont le nombre est sans cesse croissant dans le monde.

Une reconnaissance très appréciée

By | paroisse-varenne | No Comments

Une reconnaissance très appréciée

Le Réseau d’aide aux travailleuses et travailleurs migrants agricoles du
Québec (RATTMAQ), vient d’être reconnu officiellement par le Ministère
du travail, de l’emploi et de la solidarité sociale du Québec. C’est à titre
d’organisme national de défense collective des droits que le réseau sera
soutenu financièrement par le gouvernement du Québec dans la
réalisation de sa mission.
Rappelons-nous que le RATTMAQ, devenu organisme communautaire
autonome depuis 2017, est né d’une initiative pastorale de diocèses du
Québec. Ainsi dans notre région c’est depuis 2004 que les diocèses de
Saint-Jean-Longueuil et Valleyfield, ont mis en place un service pastoral
auprès de ces travailleuses et travailleurs migrants. Le RATTMAQ a
d’ailleurs toujours son siège social dans les locaux de la paroisse SaintRémi.
Nous pouvons nous réjouir du fait que notre interpellation et notre
engagement en faveur d’un groupe de personnes plus vulnérables dans
notre société soient maintenant reconnus au plan social et
gouvernemental.

Longue vie au RATTMAQ!
Daniel Pellerin, Responsable du service de solidarité sociale / DSJL

 

Rencontre avec un prêtre

By | paroisse-varenne | No Comments

Les prêtres sont à la disposition de ceux et celles qui désirent les rencontrer.
Vous pouvez rencontrer un prêtre sur rendez-vous en communiquant avec ce prêtre.
Pour toute urgence communiquez avec le secrétariat.

Image1Abbé Mario Desrosiers
Pastorale des couples, des familles et du mariage
Pastorale du Baptême de petits enfants
450 652-2441 #224

 

rosaire-lavoiePère Rosaire Lavoie, C.S.V.
450 652-2441 #226

 

dieudonne-kibunguAbbé Dieudonné Kibungu
Pastorale des aînés et des personnes malades
Pastorale sociale & Développement et Paix
Service des communications
450 652-2441 #225
Courriel :
dkibungu@upmargurite.ca
Facebook :
@upMarguerite d’Youville
Site web :
https://upmarguerite.ca

Si vous le désirez, vous pouvez également rencontrer  la Coordonnatrice des activités pastorales Lucie Lascelles ou un personnel de pastorale pour Éveil à la foi, catéchèse, catéchuménat, etc. : Mr Gilles Deslauriers, Diacre permanent et Roland Guillemette, agent de pastorale sont disponibles, en tout temps, sur rendez-vous.

Vidéo promotionnelle des Journées du Patrimoine religieux 2020

By | paroisse-varenne | No Comments

Sous ce lien (infra), une vidéo promotionnelle des Journées du Patrimoine religieux 2020, dans laquelle intervient monsieur l’abbé Mario Desrosiers, Recteur de la Basilique Sainte-Anne de Varennes et Curé de l’Unité pastorale Sainte-Marguerite d’Youville. Une publication du Conseil du patrimoine religieux du Québec. Si vous voulez découvrir ces nombreux « lieux associés au patrimoine religieux, incluant différents types de temples, même transformés »,  admirer  leurs  » multiples caractéristiques artistiques, historiques et architecturales », etc. voilà une opportunité à saisir: https://www.journeesdupatrimoinereligieux.ca/

CATÉCHÈSE POUR TOUS LES JEUNES ET ADULTES

By | paroisse-varenne | No Comments

CATÉCHÈSE POUR TOUS LES JEUNES ET ADULTES

C’est le moment de s’inscrire au programme de catéchèse, pour 2020-2021, qui s’adresse : 

  • Aux jeunes en âge de scolarité qui demandent le baptême
  • À celles et ceux qui se préparent aux sacrements du pardon, de la confirmation et de l’eucharistie (première des communions)
  • Aux adultes qui demandent le baptême et/ou la confirmation

Pour les paroisses de l’Unité pastorale Sainte-Marguerite-d’Youville : SainteAnne de Varennes, Saint-François-Xavier de Verchères, Sainte-Théodosie de Calixa-Lavallée, Sainte-Trinité et Saint-Laurent-du-Fleuve de Contrecœur, ce seront des rencontres communautaires intergénérationnelles et inclusive (RCII) auxquelles vous serez invités à participer soit par téléconférence en soirée, soit par des présences des samedis après-midi dans la paroisse de Varennes et, si nécessaire, par des présences des dimanches après-midi à la paroisse Sainte-Trinité de Contrecœur.

Pour plus d’information pour les jeunes

Lucie Lascelles-Létourneau

catechese-littoral@videotron.ca ou au 450 587-2420, poste 223

Pour plus d’information pour les adultes

Gilles Deslauriers, d.p.

gillesdeslauriers.diacre@gmail.com

 

Lucie Lascelles-Létourneau

Catéchète  et coordonnatrice

Mot de notre curé, l’abbé Mario Desrosiers

By | paroisse-varenne | No Comments

Remerciement à tous les bénévoles, aux sacristains, au personnel de soutien

de nos différentes paroisses de l’unité pastorale Sainte-Marguerite-d’Youville

À la fin juin et au début juillet, nous avons pu rouvrir graduellement les cinq églises de notre Unité pastorale et ce, en respectant les directives gouvernementales pour la santé publique. Cette mise en place des mesures de sécurité sanitaire a demandé beaucoup d’efforts et de créativité aux responsables de chacun de ces lieux de culte. Je les remercie de l’étroite collaboration qu’ils m’ont apportée pour nous permettre d’ouvrir chacun de nos lieux de culte en toute sécurité sanitaire.

Je remercie également les nombreux bénévoles dans chacune de nos églises qui, semaine après semaine, font l’accueil des paroissiens et des paroissiennes, les guident vers les bancs disponibles et s’assurent de la bonne marche durant les célébrations dominicales, les funérailles et les baptêmes.

Dans un deuxième temps, nous avons installé les mesures de santé publique au sanctuaire Sainte-Marguerite d’Youville avec l’équipe en place. L’équipe du sanctuaire est heureuse de vous y accueillir du mercredi au dimanche inclusivement.

Finalement, nous avons rouvert nos deux chapelles, Sainte-Anne et Saint-Joachim, à la mi-juillet. Je remercie ceux et celles qui, chaque jour, ouvrent et ferment ces chapelles et gardent un œil protecteur sur ces deux joyaux de notre patrimoine religieux de Varennes.

MERCI. Sans vous, chers bénévoles, sacristains et personnel de soutien, nous n’aurions pu rouvrir ces hauts lieux de prières et de pèlerinages au bénéfice de nos paroissiens et paroissiennes, pèlerins et visiteurs.

Mario Desrosiers, ptre

Curé de l’unité pastorale Sainte-Marguerite d’Youville

Recteur de la basilique Sainte-Anne

Notre unité pastorale porte fièrement le nom de sainte Marguerite d’Youville, la plus célèbre de ses enfants et la première Canadienne de naissance reconnue comme modèle de sainteté par l’Église catholique.