ADORATION EUCHARISTIE

L’adoration du Très Saint Sacrement a repris une meilleure place au cours des dernières années, au moins dans les églises qui demeurent ouvertes en dehors des heures des messes. Les jeunes ont découvert l’adoration aux Journées mondiales de la jeunesse et aux Congrès eucharistiques internationaux; les moins jeunes, peut-être pour trouver un lieu de silence et de paix.

Il y a plusieurs années, la Conférence des évêques catholiques du Canada avait publié quatre numéros du Bulletin national de liturgie (1982, nos 84-85-86-87) sur Le culte eucharistique en dehors de la messe. La revue n’existant plus, ces articles ont été réunis en un seul volume et réimprimés sous le même titre en 2007. Il est bon de s’y référer, aussi bien pour les rituels qu’il contient que pour les notes pastorales qui resituent l’adoration par rapport à la célébration eucharistique.

« La célébration de l’Eucharistie dans le sacrifice de la messe est vraiment la source et le but du culte qui lui est rendu en dehors de la messe. Et si l’on conserve l’Eucharistie en dehors de la messe, c’est en premier lieu et dès l’origine pour administrer le viatique. En second lieu, c’est pour distribuer la communion aux malades et pour adorer notre Seigneur Jésus Christ présent dans le Sacrement. C’est donc la conservation des saintes espèces pour les malades qui a amené la coutume d’adorer le Pain du ciel conservé dans les églises. Ce culte d’adoration repose sur un motif solide et ferme, surtout parce que la foi en la présence réelle du Seigneur conduit par sa nature même à la manifestation extérieure et publique de cette foi. » (p. 9 et 10)

L’adoration eucharistique peut donc se faire dès lors qu’il y a des hosties consacrées dans le tabernacle, et d’abord par la vénération que représentent la génuflexion ou l’inclination profonde de même qu’un silence respectueux. L’adoration peut aussi se faire par l’exposition du Très Saint Sacrement, soit en exposant le ciboire sur l’autel, soit dans le rite de la Bénédiction du Saint-Sacrement, en utilisant l’ostensoir. Les rituels et notes pastorales concernant l’exposition du Saint Sacrement sont fournies dans le volume « Culte eucharistique en dehors de la messe ».

+ Jacques Berthelet, C.S.V.
Modérateur des paroisses de l’Unité pastorale Sainte-Marguerite-d’Youville

ADORATION EUCHARISTIQUE

Dans notre unité pastorale, l’adoration eucharistique vous est proposée

  • Paroisse Sainte-Anne de Varennes

Tous les jeudis de 19 h 30 à 20 h 30 dans la sacristie;
Récitation du chapelet à partir de 19 h.

  • Paroisse Sainte-Trinité de Contrecœur

Les 1ers mardis du mois de 9 h 30 à 10 h 30 dans l’église.

Prenez rendez-vous avec le Seigneur qui, comme nous, vous attend pour prier aux intentions de votre choix selon vos disponibilités. Aucune inscription requise.

Vous êtes les bienvenus.