Une Église en sortie – Journée pastorale – 14 novembre 2018

By 21 novembre 2018 paroisse-varenne No Comments

Image1Mgr Lionel Gendron a convoqué tout le personnel pastoral, prêtres, laïcs, collaborateurs, retraités, pour réfléchir ensemble sur le sens de l’expression chère au pape François, Une Église en sortie. En effet, dans La Joie de l’Évangile, (nos 20 à 24) le pape décrit ce qu’il entend par cette expression. « L’Église “en sortie” est la communauté des disciples missionnaires qui prennent l’initiative, qui s’impliquent, qui accompagnent, qui fructifient et qui fêtent. » (EG no 24)

En s’appuyant sur le document produit par le conseil Église et Société (CES) de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AÉCQ) intitulé Une Église en sortie – la dimension sociale de l’évangélisation aujourd’hui, nous avons réfléchi plus profondément sur la dimension sociale d’une Église en sortie et répondre à trois objectifs :

  1. Sensibiliser le personnel pastoral à la dimension sociale de l’Évangélisation dans toutes les sphères de la mission;
  2. Mettre en lumière les actions qui se font déjà dans ce sens;
  3. Identifier les prochains pas à faire au plan personnel et communautaire.

Déjà, en préparation à cette journée, les différentes équipes pastorales avaient réfléchi sur le sens qu’elles donnaient à l’expression « Une Église en sortie ». Est-ce que notre communauté chrétienne est une Église en sortie? Quels sont les défis qu’elles entrevoient pour devenir réellement une Église en sortie? Voici quelques défis importants, identifiés à ce jour :

  • Dépasser la peur, l’incertitude devant les changements à opérer;
  • Passer d’une communauté de « participants » à une communauté « d’artisans »;
  • Amener la communauté chrétienne à être en sortie;
  • Qu’est-ce qu’on fait de notre NOUS en sortie? Notre NOUS chrétien? notre NOUS ÉGLISE?
  • Quoi que l’Église fasse, qu’elle le fasse dans une vision de sortie! Le but de la mission n’est pas de ramener un grand nombre de personnes sur les bancs d’Église, « mais d’aider l’Esprit » afin que les personnes deviennent de meilleures personnes humaines;
  • Enfin, il ne faut jamais perdre de vue que tous les aspects de l’Église sont intimement liés (intégrés) aux préoccupations sociales (les préoccupations sociales ne constituent pas une entité séparée).

Être une Église en sortie est la responsabilité de tous les diocésains, les diocésaines.

Francine Vincent
Responsable du service de coordination de la pastorale diocésaine

__________________

Visitez notre site WEB : www.dsjl.org

Notre unité pastorale porte fièrement le nom de sainte Marguerite d’Youville, la plus célèbre de ses enfants et la première Canadienne de naissance reconnue comme modèle de sainteté par l’Église catholique.